Le Secrétaire Général

Sifundo Chief Moyo est le Secrétaire général de l’Union panafricaine des postes (UPAP), institution spécialisée de l’Union africaine en charge du développement des services postaux en Afrique, sise à Arusha, en République Unie de Tanzanie.

Sifundo Chief Moyo, actuellement doctorant, est un diplomate postal panafricain chevronné, un leader et un stratège commercial dont l’expertise et la passion pour les services postaux sont solidement ancrées dans sa solide formation universitaire et sa vaste expérience acquise dans le secteur sur le plan international qui se fonde sur une profonde formation technique postale et son activité de conseiller postal. M. Moyo a occupé plusieurs postes de direction dans le secteur, en étant notamment Président-Directeur général de la Poste du Zimbabwe (Pvt) SA, et Président du Forum des PDG de l’Association des opérateurs postaux d’Afrique australe ( SAPOA).

Moyo fait partie des principaux représentants de la croissance et du développement du secteur postal du continent africain depuis plus de 25 ans. Il a participé à des événements postaux internationaux, des forums, des réunions et des conférences qui ont joué un rôle déterminant dans l’élaboration de la voie de transformation du secteur postal sous les auspices de l’Union postale universelle (UPU), de l’Union panafricaine des postes (UPAP) et de l’Association des opérateurs postaux d’Afrique australe (SAPOA) et d’autres organismes postaux internationaux.

Sa vision est de faire de l’UPAP un catalyseur efficace de la transformation et du développement postaux qui permettront aux postes africaines d’exercer leurs activités dans l’espace numérique afin de répondre aux attentes des citoyens, des entreprises et des gouvernements africains à un niveau comparable aux normes mondiales de référence. Le programme de renouvellement et de pertinence de l’UPAP est au cœur de sa vision de défendre la transformation et l’évolution du secteur postal africain conformément aux Actes de l’UPAP dans la poursuite de la vision de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.